Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Venez et Voyez !

La Liberté est une réalité chez les Petites Soeurs de Bethléeem

14 Février 2015 , Rédigé par Maire Dominique et Christian Publié dans #Témoignages

La Liberté est une réalité chez les Petites Soeurs de Bethléeem

Notre fille Charlotte s’appelle désormais Sœur Chiarana.

Elle vient tout juste de rejoindre la famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge, et de Saint Bruno. Elle a pris l’habit il y a quelques jours lors d’une cérémonie magnifique, et d’une grande émotion, devant sa famille et ses amis.

Il y a dix-huit mois, à l’aube de son internat de médecine, discipline qui la passionnait, elle décide de rejoindre cette communauté contemplative afin de discerner sa vocation religieuse. Charlotte a sa propre tante petite sœur de Bethléem depuis trente ans, dont le rayonnement et la joie sont réelles. Nous prenons pourtant de plein fouet cette orientation radicale de notre fille qui échappe à la rationalité des parents que nous sommes, à la cohérence de son parcours universitaire (« six années de travail acharné pour rien ! »).

Nous connaissons une inquiétude que nous estimons légitime, voire une angoisse née de cet avenir inconnu. Notre fille (nous y tenons comme à la prunelle de nos yeux) va se retirer du monde, vivre de façon cloitrée, consacrer sa vie à la prière, faire vœu de chasteté, de pauvreté et d’obéissance !! Cette communauté contemplative est d’une exigence inouïe ! Enfin, notre fille est structurée, équilibrée, gaie ! Sa jeune vie est une réussite, ses amis sont nombreux, son attachement à sa famille une réalité.

On l’aime tant et « on » va nous la retirer, elle va se retirer !

Nous avons depuis effectué un chemin progressif de compréhension, d’acceptation et de confiance. Le bonheur rayonnant de notre fille au sein de sa communauté nous a emportés. Nous avons appris à mieux connaître les petites sœurs, leur gentillesse, leur délicatesse et leur joie. Charlotte rejoint une nouvelle famille qui est désormais la nôtre, nous en attestons. Son vœu est une promesse à Dieu, délibérée et libre.

L’action de l’Esprit Saint, que nous percevons certainement maladroitement, nous rapproche du grand mystère de Dieu. Nous ressentons une paix intérieure, non béate, car nous sommes conscients (bien entendu) que nous ne serons jamais « au diapason » de ses femmes magnifiques qui ont tout quitté pour consacrer leur vie à Dieu et prier pour leurs sœurs et frères du monde. Nous tenons tous les deux à leur exprimer notre gratitude et notre affection.

Nous ne sommes pas sans savoir que la famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge, et de Saint Bruno est aujourd’hui l’objet de propos critiques et blessants. Nous n’en connaissons pas les auteurs ni leurs mobiles.

Ce n’est pas la communauté de Bethléem que nous connaissons : la liberté y est une réalité, nous en sommes convaincus. D’ailleurs, quels parents serions-nous si nous laissions Charlotte s’engager dans cette vie contemplative en éprouvant la moindre restriction ? La quête de l’absolu, le chemin vers la transcendance sont des voies difficiles, mystérieuses et qui échappent à notre entendement humain. Quelle vie n’est pas semée d’embuches ?

Nous voulons simplement, avec nos mots qui viennent du cœur, réitérer notre confiance et notre affection à sœur Chiarana, notre fille, ainsi qu’à toutes les petites sœurs de Bethléem qui l’ont accompagnée avec tant d’amour lors de son discernement, tout particulièrement à Sœur Isabelle.

Marie-Dominique et Christian

Partager cet article

Repost 0